Diane Langlumé - Journaliste

{Le Bistrot 79}

dimanche 9 mars 2008 par Diane Langlumé

C’est au hasard d’un rendez-vous avec une autre pigiste cet été que j’ai découvert Le Bistrot 79. Nous avions apporté du travail et passé une partie de la matinée à en discuter agréablement, au calme, dans ce bistrot qui m’a d’emblée paru atypique et mémorable. Lui consacrer un article dans cette rubrique s’imposait donc comme une évidence.

Eliott Mathews, client régulier, lit The Guardian en terrasse. - 38.3 ko
Eliott Mathews, client régulier, lit The Guardian en terrasse.

La décoration y est assez exceptionnelle : le mobilier d’époque, en marqueterie, de style Empire ou Louis XV, a été chiné par le propriétaire ; le bar imposant en bois sombre lui fait écho avec ses écussons dorés. Au fond, une fresque réalisée en 1959 par des élèves de l’Ecole Boulle rappelle la proximité de celle-ci et l’affection que ses élèves vouent à ce lieu qui, depuis la construction de l’immeuble, a toujours été un café.

Un professeur au travail devant la fresque de l’Ecole Boulle. - 38.3 ko
Un professeur au travail devant la fresque de l’Ecole Boulle.

La carte affiche des tarifs raisonnables. Les salades, qui portent les prénoms des personnes qui travaillent là, soulignent que Le Bistrot 79 est avant tout une affaire de famille, conviviale et chaleureuse, où le sourire est toujours de rigueur. L’on peut manger à toute heure sandwiches, omelettes, salades, pâtes et tartines Poilâne ; tandis que le plat du jour et les desserts sont disponibles jusqu’à l’épuisement. Je recommande le Croque-Poîlane Madame, fort bon.

Côté commodités, Le Bistrot 79 possède un accès Wi-Fi (demander au bar). Le lieu, ouvert depuis 1996, s’est agrandi l’an passé lors du rachat du salon de coiffure mitoyen qui, une fois les murs abattus, est commodément devenu une arrière-salle tranquille où de nombreux clients déploient leurs ordinateurs portables en toute quiétude.

Mizue Hayashi, pigiste pour OVNI, bimensuel gratuit pour Franco-Japonais à Paris (http://www.ilyfunet.com), travaille ici régulièrement. - 37.4 ko
Mizue Hayashi, pigiste pour OVNI, bimensuel gratuit pour Franco-Japonais à Paris (http://www.ilyfunet.com), travaille ici régulièrement.

En effet, en dehors du coup de feu des repas où Le Bistrot 79 fait salle comble, l’on trouve aisément une table libre et, pour peu que la chance vous sourie, un bureau napoléonien sur lequel, bien sûr, l’on se sent immédiatement beaucoup plus inspiré et intelligent.

Un habitué conquis par le bureau Napoléon. - 44.2 ko
Un habitué conquis par le bureau Napoléon.

Café au bar : 1€20. Café en salle : 1€80. Thé : 3€. Verre de vin rouge : 3€50. Demi de bière pression : à partir de 2€10. Formule plat + dessert + café : 11€50.

Dan, le gérant, nous fait la grâce d’une "offre spéciale pigiste" : pour deux cafés achetés, le troisième est offert par la maison sur présentation de cet article.

Photos : Diane Langlumé

Voir en ligne : Le site Pigiste :

Un habitué conquis par le bureau Napoléon.

Un habitué conquis par le bureau Napoléon.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 165652

Site réalisé avec SPIP 1.9 + ALTERNATIVES

RSSfr